Sédentarisation et religions

La Mongolie à la croisée des chemins   « Le nomadisme …

La Mongolie à la croisée des chemins

 

« Le nomadisme est une liberté que ne peut supporter le monde sédentaire, sauf s’il lui est soumis, comme condition de son renouvellement. Le partir, revenir n’est conçu que si le revenir l’emporte, et non pas à égalité des actes ».

Olivier Weber

 

La Mongolie n’échappe pas aux mutations de ce siècle. Les jeunes générations migrent vers les villes. Ils ne veulent plus de la vie ancestrale de nomades de leurs aïeux dans les steppes. Comme dans la plupart des villes des pays en voie de développement, les périphéries se remplissent de bidonvilles et l’alcoolisme y fait des ravages…

L’Etat incite la population à ne pas déserter les campagnes via différentes aides et subventions.  C’est un grand débat de société : « La sédentarisation étouffe la culture mongole » (la presse-canada-2009).

 

Chiffres Clés : Une Superficie 3 fois comme la France pour trois millions deux cent mille habitants dont plus de la moitié vivent en ville.

Copyrighted Image